En savoir plus sur le CBD

Ce qu’il faut savoir sur le CBD :


Le CBD est une des nombreuses molécules présentent dans la plante de cannabis. Ces molécules sont appelées des cannabinoïdes et on en dénombre plus d’une centaine dans la fleur de Marijuana. L’un d’eux est très connu est s’appelle le THC. Il est connu pour ses effets psychotropes. C’est lui qui procure cet état de « défonce » que l’on recherche quand on fume un joint.

Le CBD lui ne contient aucun agent psychotrope !

En effet, le cannabidiol (CBD) ne vous procurera aucun effet planant. Les effets de cette molécule peuvent être considérés comme plus subtile que les effets du THC. Relaxant et décontractant, vous sentirez une sensation de bien-être sans risque de crises d’angoisse ou de paranoïa, le fameux « bad trip » associé au THC.

Le CBD n’est pas un médicament et nous ne sommes pas médecins.


Des études montrent que la fleur de CBD a de nombreuses vertus antalgiques, anti-inflammatoire, antidouleur. Elle est utile dans le traitement cutané (psoriasis, eczéma). Certaines études encore en cours ouvrent enfin la voie à de nouvelles utilisations du CBD pour le traitement de troubles comme les TOCS (Troubles Obsessionnels Compusifs) ou les TSPT (Troubles de Stress Post Traumatique) qui se traduisent par de l’anxiété. La recherche s’intéresse aussi au CBD pour son action antipsychotique qui pourrait aider les personnes souffrant de schizophrénie ou de troubles bipolaires.

En cas de symptôme, veuillez vous rapprocher de votre médecin. La fleur de CBD que nous commercialisons est destinée à des fins récréatives uniquement !

 

Nos clients consomment du CBD :


Notre clientèle Caennaise et périphérie, que nous avons le plaisir de recevoir dans notre boutique du 41 rue froide à Caen ,nous explique pourquoi ils consomment du CBD !

  • S’ils ressentent des douleurs musculaires.
  • S’ils sont anciens fumeurs amoureux du goût.
  • S'ils sont sportifs pour la récupération.
  • Pour se détendre après une dure journée de travail.
  • Une fois que les enfants sont couchés.

Consommer du CBD peut se faire de plusieurs façons :

La première qui tend à devenir la méthode la plus courante est la vaporisation.

Elle se pratique à l’aide de vaporisateurs comme le PAX (disponible en boutique), très compacte et parfait pour vos premières expériences de Vape. La fleur de CBD se consomme en général entre 165 et 180 degrés.

La seconde méthode de consommation est l’infusion.

Plonger votre herbe (en général 0,2 gramme) dans de l’eau accompagnée d’un corps gras du type Lait de coco, Lait entier, huile végétale grasse. Infusez votre herbe dans un verre d'eau à 70 degrés.

Et enfin, la méthode dite alimentaire qui consiste simplement à considérer votre herbe une des épices. Ajoutez-en à vos plats qu’ils soient sucrés ou salés et régalez-vous !

Questions-réponses

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

• Le CBD est l’abréviation du cannabidiol, une molécule sécrétée par le chanvre. Cette plante est connue pour les effets hautement psychotropes du THC mais, contrairement à cette autre molécule, le CBD n’est pas nocif. Ces productions cannabiques sont sécrétées en des quantités variables, en fonction de la variété de chanvre ainsi que de son environnement.

Quelle différence y a-t-il entre le CBD et le THC ? :

• D’un point de vue chimique, le CBD et le THC ont la même composition chimique : 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. Mais la structure de ces atomes diffère légèrement, ce qui entraîne des effets différents. Le THC est une molécule hautement psychotrope qui entraîne une dépendance, tandis que le CBD a des effets relaxants sans nocivité particulière. Des propriétés thérapeutiques sont allouées à chacune de ces molécules par la recherche.

Quel mode d’administration du CBD est le plus efficace ? :

• Chaque personne a sa propre sensibilité au CBD. Cependant, les effets de la molécule se manifestent plus ou moins rapidement et intensément, selon la manière dont elle est consommée. Les crèmes et huiles de soin agissant par voie transdermique ont un effet moins direct et intense que les autres modes d’administration. Une ingestion de CBD mettra du temps à manifester son influence, mais les effets de la molécule consommée par voie digestive durent plus longtemps. La biodisponibilité du CBD est très bonne lorsque ce principe actif est présent dans un e-liquide. Le plus rapide est efficace reste probablement une application du CBD par voie sublinguale ou sur toute autre muqueuse.


Le système endocannabinoïde, c’est quoi ?

• Le système endocannabinoïde, ou système cannabinoïde endogène, désigne un ensemble de récepteurs disséminés dans le corps de nombreux êtres vivants. Ces récepteurs ont la particularité d’interagir avec des molécules que l’on nomme alors cannabinoïdes. Les effets de cette interaction concourent notamment à la régulation de l’environnement interne du corps.

• Ce système a été découvert lors de recherches sur l’action du cannabis sur le cerveau, d’où le nom de « cannabinoïde ». S’il est vrai que de nombreuses molécules sécrétées par le chanvre sont des cannabinoïdes, toutes les molécules cannabinoïdes ne proviennent pas forcément de cette plante !

Est-ce vrai que le CBD a des vertus thérapeutiques ?

• En France, les fabricants et les vendeurs de produits au CBD n’ont pas le droit d’allouer des vertus thérapeutiques à cette molécule. Seuls les fabricants des rares médicaments autorisés qui en contiennent ont ce privilège. Sur internet, les consommateurs peuvent néanmoins consulter des études scientifiques menées sur le CBD et qui lui prêtent des propriétés extrêmement intéressantes.

De quelles façons peut-on consommer du CBD ?

• Il existe de nombreuses façons de consommer du CBD. On peut retrouver cette molécule dans des produits de bien-être et de santé comme des crèmes, des huiles de massage ou encore des suppositoires. Le CBD peut aussi être vapé dans des e-liquides spécifiques à mettre dans des cigarettes électroniques. De nombreux produits ou compléments alimentaires contiennent du CBD. Cela peut aller des cristaux, de l’huile ou des gélules aux confiseries, en passant par les sodas, le miel, les tisanes, le beurre et bon nombre d’autres articles.

Comment reconnaître un bon produit au CBD ?


• L’important est de savoir si la composition du produit au CBD est exemplaire. Il faut se renseigner sur la fiche du produit pour voir s’il comprend des produits de synthèse. Ces derniers sont parfois nocifs et souvent moins fidèles aux arômes et aux effets naturels.

• L’extraction du CBD a aussi son importance, tout comme la provenance du produit. Un fabricant reconnu qui réalise des extractions au CO2 fera sûrement des produits au CBD de bonne qualité. S’il s’agit d’une marque européenne voire française, la bonne qualité du produit au CBD sera davantage garantie.

Quel dosage de CBD adopter ?

• Les dosages de CBD sont estimés différemment selon le produit concerné.

Concernant les huiles CBD, nous avons une préférence pour un dosage prenant en compte la masse corporelle du consommateur. Un dosage léger sera de 0,1 mg de CBD par kg, un dosage moyen de 0,3 mg par kg et un dosage élevé de 0,5 mg par kg. Le total de cette opération constitue la dose journalière à prendre, en fonction de l’intensité de dosage que l’on choisit. Il convient ensuite de diviser équitablement ce résultat en fonction du nombre de prises que l’on souhaite faire dans une journée : 2 ou 3 fois par jours la plupart du temps.

Pour les e-liquides CBD, le dosage est indiqué en mg pour 10 ml. Jusqu’à 100 mg, le dosage est considéré comme léger et conviendra à tous les types de vape. Aux alentours de 300 mg, les effets sont plus marqués et invitent à des séances de vape espacées. Les dosages qui avoisinent les 500 mg sont considérés comme élevés et doivent être pris bien plus occasionnellement. Au-delà de 600 mg, l’e-liquide CBD doit être dilué pour retrouver une proportion raisonnable de la molécule.

Il est recommandé de débuter le CBD par un dosage léger, quitte à l’augmenter progressivement si cela ne convient pas. Qui plus est, la sensibilité au CBD de chacun est différente. Il faut faire confiance à son ressenti pour estimer quel dosage convient le mieux, en attendant au moins une semaine au même dosage pour confirmer son opinion sur celui-ci.